Un rencontre avec M. Journet

par: Jernej Sluga

Madame Nada Žemva m’a informé qu’un certain monsieur Jean Dominique Journet arrive en Slovénie avec un groupe de personnes déficientes motrices pour y courir et rouler à vélo.

Monsieur Jean Dominique Journet est médecin, il habite à St. Etienne. En 1992 il a fait un AVC, ce qui a eu de graves conséquences : le coma, l’incapacité de marcher, l’aphasie.

De nombreuses thérapies l’ont aidé à reprendre à marcher, à parler, à lire et à écrire. Or, comme il ne pouvait plus travailler comme médecin, il a décidé de participer au programme Aphasie. Aujourd’hui il en est président et il y travaille même au niveau international. Il est aussi engagé dans l’association Courir pour guérir.

Dans le cadre de cette association il a décidé d’organiser, suite a un jumelage récent des villes Sežana et Montbrison, toute une aventure, dont le but a été de franchir la distance entre les deux villes soit en courant soit en vélo. L’idée principale de ce projet a été de rassembler les personnes déficientes motrices avec des personnes saines et d’encourager la sociabilité entre tous les participants, leurs amis et leurs familles. Le projet a été très bien accueilli par des participants et par les entreprises et les communautés locales qui l’ont soutenu.

J’ai décidé de joindre la caravane pour le dernier morceau de leur route, de Miren à Sežana.

Accompagné d’un ami, je suis arrivé de Ljubljana à Miren, mais j’ai été malheureusement en retard pour le départ. Nous sommes été obligés alors de rattraper les autres en voiture. Le rencontre a été vraiment gentil. Les participants m’ont habillé de leur t-shirt jaune, et nous avons continué ensemble. Comme c’était au milieu de l’été, la chaleur a été accablante. Cela a rendu notre trajet bien plus difficile, mais la compagnie aimable et l’ambiance très positive nous a fait oublier les conditions exigeantes.

Notre groupe comprenait 25 participants. Ils sont venus en trois camionnettes et quelques voitures. Ils étaient très bien organisés : leurs véhicules étaient équipés de feux d’avertissement, ils ont arrêté la circulation en parties de la route les plus délicates pour que les participants puissent passer en toute sécurité.

Les vélos de participants ont été très variés ; il y avait deux paires de cyclistes au tandem et trois cyclistes en velos à mains. Monsieur Journet et ses collègues ont couru.

Nous avons fait une pause à Dutovlje, un village près de Sežana. Les habitants y ont été très gentils, ils nous ont accueillis à la maison de Bunče. Ils nous ont parlé de leur célèbre jambon cru, mais ils n’osaient même pas nous le montrer (de peur que nous l’ayons tout mangé). Nous avons pris un verre de local vin rouge pour pouvoir plus facilement continuer vers notre but, Sežana. En y arrivant, tout le monde a été saisi d’un contentement énorme, bien que la majorité ait été très fatiguée. A ce point-là j’ai quitté mes nouveaux amis, heureux d’avoir passé une journée tellement agréable.